« Si on est au SMIC, faut peut-être pas divorcer »

D’aucuns se demandaient pourquoi la jonction entre la Manif pour tous et les Gilets jaunes n’avait pas eu lieu. Peut-être parce qu’elle n’était pas possible. S’il est souvent ici question de cette droite décomplexée pour laquelle tous les musulmans applaudissent à chaque attentat antifrançais, cette même droite pense aussi, depuis longtemps et sans beaucoup s’en cacher, que les pauvres sont les premiers responsables de leur pauvreté. À cet égard, Julie Graziani en est une militante exemplaire.

 

Éditorialiste et chroniqueuse, Julie Graziani est aussi militante, à la Manif pour tous, au mouvement politique L’Avant-Garde, du côté de la droite catholique. Elle est désormais aussi connue sur les réseaux sociaux pour sa déclaration sur le plateau de 24h Pujadas, tout en subtilité et charité chrétienne.

Lire la suite ici : « Si on est au SMIC, faut peut-être pas divorcer » – Egalite et Réconciliation

Laisser un commentaire