Suède. Traité de « sale porc » à cause d’une croix : l’ensauvagement se poursuit à Malmö

La Suède connaît ces derniers mois une série de violences. Dont un enfant de 11 ans agressé parce que chrétien et une femme frappée gratuitement par une racaille en pleine rue.

Suède : un garçon de 11 ans traité de « sale porc » à cause de sa croix…

Il est des faits divers qui en disent parfois long sur l’état de délabrement d’une société. Celui qui a eu lieu en Suède dans le courant de l’été en est un. Le 28 juillet dernier, un garçon de 11 ans a été agressé et traité de « sale porc » par plusieurs individus sur une aire de jeux de la ville de Malmö, tristement célèbre pour sa délinquance en lien avec l’immigration extra-européenne.

La mère de l’enfant aura attendu le début de ce mois de septembre pour signaler l’agression à la police suédoise. Tandis qu’il jouait au football dans le parc de Varvsparken avec un ami, le garçon a été vivement pris à partie par une bande en raison de la croix chrétienne qu’il portait autour du cou. Selon une porte-parole de la police rapportant à la presse locale la description faite de la scène par la mère de l’enfant, « plusieurs individus sont venus lui demander pourquoi il portait une croix autour du cou. Il a répondu que c’était à cause de son appartenance religieuse ».

Les agresseurs lui ont ensuite demandé s’il mangeait du porc puis l’ont traité de « sale porc » avant de projeter le garçon par terre. Il sera blessé au poignet. Mais ce n’est pas tout : la bande visiblement hostile aux chrétiens a aussi dérobé les chaussures et le ballon de football de la victime. Traumatisé par ce qu’il venait de subir, l’enfant s’est ensuite enfui des lieux.

Quant à l’enquête de police ouverte depuis, les forces de l’ordre ne disposaient aux dernières nouvelles d’aucune information sérieuse leur permettant de retrouver les coupables. Le seul indice étant le fait qu’il s’agissait de plusieurs hommes, tous vêtus de sweats à capuche. Les policiers suédois ont d’ailleurs lancé un appel à témoin pour obtenir davantage de renseignements sur les agresseurs.

Une jeune femme frappée gratuitement par une racaille

Malmö est décidément le laboratoire des expériences multiculturelles de toutes sortes en Suède. Le week-end dernier, une vidéo témoignant de l’ensauvagement sévissant dans la ville a fait le tour des réseaux sociaux. Sur celle-ci, dont la date de capture n’est pas communiquée, on distingue clairement un jeune individu frappant par surprise une femme passant dans la rue à proximité de lui.

La femme reçoit alors un violent coup au visage puis s’effondre sur le sol tandis que l’on entend très distinctement les rires du complice de l’agresseur ayant filmé la scène.

Détail intrigant peut être révélateur, il est facile de distinguer sur l’image le nom d’utilisateur étiqueté d’un certain « ALIBALOTELLII ». Un compte désactivé d’Instagram depuis… Dans le même temps, certains commentaires à la suite de la vidéo suggèrent que l’agresseur pourrait être un homme de 20 ans nommé « Ali » et déjà connu pour des faits peu glorieux dans le quartier réputé « très sensible » de Rosengård, à Malmö.

En conclusion, dans les deux faits divers évoqués ci-dessus, si les coupables ne sont toujours pas formellement identifiés, arrêtés par la police et condamnés par la justice, on observe une nouvelle fois des similarités quant aux profils des agresseurs. S’il est impossible de conclure formellement que ces derniers sont issus de l’immigration extra-européenne, il est tout de même difficile de ne pas privilégier cette piste…

AK

Crédit photo : Pixabay (Pixabayx License/Myriams-Fotos)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Source : Suède. Traité de « sale porc » à cause d’une croix : l’ensauvagement se poursuit à Malmö [Vidéo]

Laisser un commentaire