Les médias essayent de faire passer le mouvement antimasque pour minoritaire et pathologique

Après avoir tabassé les Gilets jaunes pendant 18 mois, pour finir par en faire des nazis assoiffés de sang juif, les médias mainstream, dans la mouise économique et morale jusqu’au cou, nous refont le coup avec les antimasques. Soudain, refuser de porter le masque sous 40 degrés dans une France rendue paranoïaque revient à assassiner d’autres Français, les bons cette fois-ci, ceux qui obéissent aux délires de domination très intéressée de la bande à Buzyn-Lévy-Hirsch-Salomon-Véran-Cymes-Lacombe-Delfraissy, par ordre d’importance. Et on ne parle même pas de Gilead et Bill Gates.

 

La France : « I can’t breathe ! »

Tout a commencé avec des prises de parole spontanées dans les jardins de Londres, ce fameux débat à l’anglaise et à l’air libre qui n’existe pas en France. Des citoyens ont jugé que les injonctions de leur oligarchie médiatico-politico-médicale étaient contre-nature et allaient contre la santé des citoyens. Effectivement, dans une Europe où la grippe a quasiment disparu et où il ne reste pratiquement que des porteurs sains (qui peuvent se faire tester positifs, d’où la propagande actuelle sur une impossible deuxième vague), comme dans tout été qui suit la grippe saisonnière, porter un masque est non seulement absurde mais dangereux. On respire mal, on suffoque, et on a surtout l’air con, profondément con.

Et avoir l’air con n’est pas si inoffensif : cela perturbe sa place dans l’ordre social, et son système immunitaire, on se demande pourquoi on respire à travers un filtre étouffant alors que d’autres se baladent tranquillement dans les rues, souriant, parlant, échangeant. Le masque est une punition, un nouveau moyen de répression oligarchique, à ajouter à la longue liste des opérations de terreur plus ou moins fine du haut contre le bas. Tous les Français n’étant pas conscients de la nature profondément antifrançaise du pouvoir profond, ils obéissent sans sourciller, étouffant doucement leur libre-arbitre et leur instinct.

Lire la suite ici : Les médias essayent de faire passer le mouvement antimasque pour minoritaire et pathologique – Egalite et Réconciliation

Laisser un commentaire