Sanctions contre l’Iran : Washington cible le chef de la diplomatie Javad Zarif

Les Etats-Unis annoncent de nouvelles sanctions visant directement le chef de la diplomatie iranienne, Javad Zarif. Washington déclare geler ses avoirs américains et empêcher tout échange financier avec lui. L’intéressé ne semble pas impressionné. Nouvelle sanction imposée à Téhéran par Washington : les Etats-Unis ont cette fois choisi de cibler le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif, en gelant […]

» Lire la suite

Londres défend ses lambeaux d’Empire face à l’Iran, par Thierry Meyssan

[…] Washington poursuit deux objectifs face à l’Iran. Le premier est de détruire ses structures étatiques comme il le fit en Afghanistan, en Irak et en Libye, et tenta de le faire en Syrie. C’est la stratégie Rumsfeld/Cebrowski. Le second vise à contrôler les exportations d’hydrocarbures iraniens de manière à réguler le marché mondial. C’est la stratégie Trump/Pompeo [2]. La dialectique […]

» Lire la suite

Iran : « L’échec absolu des Européens face à l’impérialisme américain »

L’#Iran va-t-il sortir de l’accord de Vienne et se retrouver seul face à l’impérialisme des États-Unis ? Ne tirant aucun bénéfice d’avoir respecté ses engagements, Téhéran cherche à mettre au pied du mur les pays qui voudraient conserver l’accord, à commencer par les Européens. En effet, ces derniers ne sont pas parvenus à mettre en œuvre leurs multiples promesses, dont […]

» Lire la suite

Royaume-Uni/Iran : « Grace 1 » et « British Heritage »

Le Grace 1, un pétrolier iranien battant pavillon panaméen, a été arraisonné au large de Gibraltar par la Royal Navy, le 4 juillet 2019. Cette opération viole le droit international assurant la liberté de circulation dans les détroits.  Le Royaume-Uni justifie son action par ses soupçons selon lesquels l’Iran achemine du pétrole en Syrie malgré l’interdiction de l’Union européenne (dont […]

» Lire la suite